Београд Belgrade

Depuis la frontière, et jusqu’à Belgrade, j’ai pu suivre des morceaux de l’eurovélo 6, route cyclable qui traverse l’Europe et se termine le long de la Loire jusqu’à la mer. Pas toujours dans un état idéal, avec notamment une piste inondée juste avant la capitale, c’est quand même sympa de prendre ces petites routes, avec les panneaux et indications qui vont bien.

Afin de pouvoir passer quelques jours à visiter Belgrade, j’avais trouvé une couchsurfeuse, étudiante Erasmus qui pouvait m’accueillir sur son canapé pour 2 ou 3 nuits. Elle avait confirmé, il me manquait juste son adresse qu’elle devait m’envoyer dans la journée.

Arrivé en milieu de matinée dans la capitale, je me balade dans plusieurs quartiers, la ville est belle !

Je regarde mes emails en milieu puis fin d’après midi (merci le wifi public). Pas de nouvelles, et elle ne répond ni aux emails, ni au téléphone.

En toute fin d’après midi, toujours pas de réponse. Devant le risque de me retrouver dans l’obscurité je finis par reprendre la route a 18h pour aller trouver un coin de campagne ou planter la tente. Je verrai le surlendemain l’email qu’elle m’a renvoyé … 30min après être parti. Tant pis pour Belgrade, j’y ai passé une très bonne journée, mais le reste sera pour une autre fois.

Une réflexion au sujet de « Београд Belgrade »

  1. un conseil : toujours avoir le numéro de tel du CS/WS et lui envoyer un SMS 2-3 jours avant l’arrivée pour demander son adresse. Tu as ainsi la confirmation que le numéro de tel est le bon, en plus d’avoir l’adresse !

Laisser un commentaire