Nuštar

28 au 30 avril

Petit village de 5000 habitants, à 5km de Vinkosci petite ville de 35000 habitants. Je suis accueilli par Katarina, la cousine de Goran, qui vit chez son père. Elle a 25 ans, et, ne travaillant pas vraiment, elle va me faire visiter les environs et me présenter sa famille et ses potes.

Ayant été prise comme hôtesse de l’air chez Qatar airways, elle attend la convocation de la prochaine « promotion » d’hôtesses pour la formation initiale de la compagnie. En attendant elle développe des projets de panneaux solaires avec son ami et collègue Ivan, dans une région durement touchée par le chômage.

Les parents de Goran ne parlent pas anglais, mais ont insisté pour me rencontrer, et c’est finalement chez eux qu’ont va manger les 2 soirs. Sa mère Sonja insistera pour que je mange beaucoup (en me repassant le plat quand j’ai fini mon assiette, et ensuite en me resservant d’autorité), voyant probablement en moi une partie de son fils qui lui aussi a les pédales qui le démangent. Viande en sauce, pommes de terres, cornichons, oignons jeunes, ajvar, que du bon et du local. Et le deuxième soir, barbecue, avec plusieurs plats pour accompagner, normal.

Côté visites, j’ai pu être guidé dans Vincoski (déjà une ville à l’époque  romaine) et autour. Un site archéologique local se vante d’être la plus vieille trace de sédentarisation humaine, à savoir 3 huttes en branchages et boue, qui formaient un début de village, ou clan.

Visite également d’Osijek, une ville plus grande à une cinquantaine de km.  Ville étudiante, dynamique, avec une multitude de parcs, équipements sportifs, terrasses, vraiment sympa, il doit être bon d’y être étudiant.

Katarina, Ivan et les amis m’expliquent la situation de la région, chômage massif des jeunes, la situation quasi frontalière, la guerre, leurs aspirations à partir ailleurs pour travailler, tout en restant attachés à cette région où il fait plutôt bon vivre, et où ils ont grandi. La plupart des jeunes parlent bien anglais, et traduisent pour les autres et pour  plus vieux. Pour ma part je commence à avoir quelques mots à mon vocabulaire, j’ai suffisamment pour être poli en tout cas.

J’ai passé un super moment à Nuštar, merci à tout ceux que j’ai rencontré, évidemment particulièrement Katarina, son père et les parents de Goran, Ivan, et tous les autres.

Quelques images des visites sont dans la galerie Nustar-Nis

 

 

Laisser un commentaire