Une journée d’anniversaire

12mai

Ce dimanche, c’était mes 29 ans.

Réveil avec le soleil, comme d’habitude maintenant, et atelier couture en attendant que la tente sèche. Réparation d’un short et fixation correcte du réflecteur sur mon appui tête, qui commençait a se décoller. Automédaille Content de mon travail, je quitte le campement vers 8h, en direction de la capitale.

J’ai passé la veille la frontière bulgare. Je pensais trouver, comme en Serbie, un bureau de change tous les 200m, en ville comme à la campagne, mais après celui de la frontière (avec des taux … frontaliers), plus rien. Je suis donc arrivé, un dimanche matin, dans la capitale bulgare sans un sou local, juste des euros a changer. Pas un bureau de change dans les banlieues, ni sur les grands axes qui amènent dans la capitale. Je commence a douter de la faisabilité de ma recherche. Et juste avant l’hyper centre, j’aperçois un bureau de tabac/café/épicerie/… sur lequel est marqué « Change ». Ouf ! Je m’approche de la tenancière en répetant le précieux sesame « Change ».  »Ne ». Et merde ….

Mais devant cet établissement Leeloo Dallas multi tache, le père Jean et un de ses amis italien prenaient leur café. Il a repéré le drapeau français sur mon vélo, et m’interpelle, en français ( il a étudié en France). Sans même savoir que c’est mon anniversaire, son ami et lui insistent pour m’offrir le café, un croissant … et m’échangent mes euros contre des levs … Joyeux anniversaire !

Le pere Jean, son pote italien et moi

Apres cette rencontre, et une pause dans un parc du centre ville, je pars vadrouiller dans le centre, et au bout d’une dizaine de minute, je fais la rencontre de Teodor (Теодор), amateur de sports extrêmes, dont le vélo. Il passera la moitié de la journée à me montrer la ville, a m’aider a trouver une carte correcte du pays (ma carte précédente, de la Slovenie a la Serbie, s’est arrêtée a 5km de Sofia), a m’emmener au marché, et nous finissons en milieu d’après midi, avec une bière fraîche, au soleil, dans un des nombreux parc de la ville.

 

En fin d’après midi je suis attendu chez Angel et sa femme, parents d’ami d’ami, qui vont m’heberger pendant 3 nuits a Sofia. Ils m’accueillent royalement, malgré leur faible niveau d’anglais, et mon niveau de bulgare inexistant. J’ai ma chambre et ma salle de bain. Et une fois connecté au wifi des voisins, je suis assailli par une montagne de messages d’anniversaire !

Je triche un peu et passe directement au lendemain soir, c’est pour boucler le thème du billet. Ivan, le fils d’Angel et sa femme, sa femme Ivelina ( avec qui j’ai été en contact et qui m’a orienté chez ses beaux parents, et qui parle français couramment) et leur petite fille viennent manger. Ils suivent mon blog depuis mon départ, et une petite souris leur a soufflé que c’était mon anniversaire… ils ont donc amené un gâteau ! Merci encore pour cette très bonne soirée !!

 

Bref, j’ai eu 29ans en Bulgarie.

Une réflexion au sujet de « Une journée d’anniversaire »

Laisser un commentaire