Des nouvelles de la place Taskim

Pour ceux qui ne suivent pas l’actualité, vous pouvez lire cet article sur slate. La couverture du mouvement par le monde n’est pas mal non plus.

Apres des affrontements très violents entre contestataires et la police (Des images des violences policières sur ce Tumblr, attention images très dures.), le gouvernement tente de calmer le jeu, et la police s’est retirée du quartier Taskim samedi après midi. A cours de lacrimo disent les manifestants. 

Une grande manifestation, pacifiste, rassemblant tous les courants de l’opposition était deja en cours dans un autre quartier (Besiktas), et du coup a convergé vers la place Taskim et le square évacué vendredi matin. 

La place était noire de monde, ainsi que toutes les rues y menant. Rien a voir avec les manifs françaises encadrées, avec service d’ordre, et cortèges et parcours identifiés. Meme si les partis et mouvements d’opposition essaient de garder un semblant d’ordre, on sent bien que le mouvement est populaire, pas mené par les institutions politiques. 

Je reçois un sms de l’ambassade française (je suis inscrit au fil d’ariane du ministère des affaires étrangères, qui déclare ma présence a l’ambassade dans chaque pays que je traverse):

Turquie: éviter la place Taskim et se tenir a l'écart des manifestations. Rassurez vos proches

Samedi soir et toute la nuit la place reste occupée. Chacun se demande si la police va revenir, sachant que ça sera un carnage dans les 2 camps si c’est le cas. Ce ne sera pas le cas. Cependant la contestation a gagné le reste du pays, et des affrontements avec la police ont lieux dans toutes les grandes villes.

 

 

Les équipes municipales et des citoyens attaquent le nettoyage.

 

Les violences et manifestations ont laissé des traces. Les murs sont couverts de tags, en turc donc je ne peux pas vraiment les commenter. Tout comme les slogans scandés en turc, même si le fond est accessible: Gouvernement démission; Tayyip le chimique (en reference a tous les gaz lacrimogenes), Erdogan démission; un parc, pas un centre commercial; …

Un tag en français sur la porte de l’Institut français qui jouxte la place Taskim

Ce dimanche l’opposition est toujours sur la place, principalement pour occuper le terrain et prolonger le mouvement sur le plan politique, les gens vont et viennent, principalement  par curiosité.  Chacun se demandant ce que le mouvement va donner, et quel futur lui est reservé.

Le gouvernement est principalement dans le deni, même s’il s’est excusé pour les violences policières. Le mouvement n’est absolument plus a propos du parc, mais contre un gouvernement qui peu a peu prive le peuple de démocratie, imposant sa vision de plus en plus oligarchique et pratiquant une islamisation du pays, pourtant officiellement laïque depuis sa création.

La presse turque ne couvre pas vraiment les événements, relayant principalement les communiques officiels. La presse internationale est plus complète et objective, surtout les médias ayant des correspondants sur place.

Making of:Je suis dans une auberge de jeunesse a environ 1km de la place Taskim. Les tenants locaux nous expliquent les infos turques, et nous donnent des nouvelles via leurs amis dans le reste du pays. Les photos sont prises soit directement des fenetres de l’hostel (pour celles comportant des policiers en robocop), soit lors des sorties post violences. Pas de panique, je suis prudent !

3 réflexions au sujet de « Des nouvelles de la place Taskim »

  1. Salut l’ami,
    Effectivement sois prudent…
    si tu restes encore un peu à Istanbul, je te conseille d’aller au bar « ARAF » qui doit se trouver assez proche de ton hotel si tu es vers Taskim. C’est très sympa!!! et ne rate pas les brochettes de moules 😉
    Bonne route.
    A plus

Laisser un commentaire