Une semaine Stambouliote, deuxieme partie

Pour la seconde partie de notre séjour a Istanbul, nous avons eu le plaisir de loger chez Haldun, jeune ingénieur Turc rencontre via couchsurfing. Il habite Eyup, un quartier qui borde le vieux Istanbul, mais qui n’est pas encore envahi par l’industrie touristique. 

Haldun, sur le ferry pour rejoindre Kadıköy, sur la rive asiatique

Nous avons donc bien marché, et expérimenté les bus turcs pour rejoindre le centre pendant que nous étions chez lui.

Il nous a également invité a goûter des baklavas dans la pâtisserie la plus renommée de la ville, et nous avons fait nos premiers pas sur le continent asiatique en sa compagnie.

Les baklavas, c’est du sucre, du gras et du goût, tout ce que j’aime !

 

En plus d’être bleue, la mosquée bleue a comme particularité de sentir des pieds. C’est du au nombre impressionnant de touristes qui font la queue pour la visiter. Du coup nous avons nettement préféré les autres, mon coup de coeur étant pour la mosquée de Soleyman.

La mosquée bleue 

 

Non, ce ne sont pas les ruines de la Moria, mais une citerne d’eau creusée par des milliers d’esclaves pour alimenter en eau le palais du sultan ottoman, appelée Citerne Basilique.

3 réflexions au sujet de « Une semaine Stambouliote, deuxieme partie »

  1. Bonjour les Ptits Loups  » à croc » du vélo

    Contents que votre séjour vous fassent découvrir les fastes d’Istanbul ( on découvre avec vous, sans fatigue, ça nous convient aussi ) et que les manifs n’ont pas entravées votre périple.On pédale aussi sur notre vélo d’appart pour ne pas avoir l’air ridicule quand vous reviendrez bien musclé du genoux. Seuls les paysages rencontrés du haut de notre engin de torture, nous paraissent ridicules pour l’instant. Merci de nous faire profiter de vos découvertes.
    Bonne route à vous deux qu’on envie et à bientôt.

  2. Superbes photos, mais c’est habituel.
    Ce qui l’est moins c’est l’impression d’avoir le gout avec… c’est de la pistache, le vert sur les baklava ?

    • Yep, un truc entre du sucre colore en vert et de la pıstache. Maıs l’ensemble est tellement gras et sucre que c’est dur de savoır !

Laisser un commentaire