A nouveau seul

L’avion d’Isa étant en fin de journée, nous quittons l’hôtel a midi pour libérer la chambre. Apres un petit repas en terrasse, nous partons en direction de l’aéroport, pour couvrir les 35km qui le sépare de la ville. Nous arrivons avec suffisamment de marge pour  pouvoir gérer le démontage du vélo et les desideratas du personnel de la compagnie, qui n’a rien a voir avec ce que la compagnie annonce sur son site concernant le transport des vélos.

Une fois enfin enregistrée, nous nous quittons après ces 6 semaines de route ensemble. Et je pars de mon coté camper dans un champ d’oliviers repéré a l’aller, a une dizaine de kilomètres de l’aéroport, avant que le soleil ne se couche.

Pour la suite de mon séjour a Baku, je dors dans les locaux d’une association de cyclistes, Nature Friends, avec d’autres cyclistes de passage, dans la même situation que moi. Un américain, un autre français, un irlandais et 2 anglais pour la première nuit, et uniquement les 2 anglais et moi pour la seconde, les 3 autres ayant pris le bateau pour la Kazakhstan dans la journée, alors que j’attends encore mon visa.

Laisser un commentaire