Baku

l’Azerbaïdjan a toujours eu du pétrole. D’abord exploité par les soviétiques, les entreprises occidentales sont arrivées au début des années 2000. Le temps que les investissements se concrétisent, l’or noir coule actuellement a flots, et l’argent associé change complètement la donne pour le pays. C’est a coups de projets pharaonesques que Bakou ambitionne de devenir un Dubai local.

Du coup le quartier historique est complètement rénové (parfois un peu trop, et du toc remplace l’ancien, ça fait carton pâte a certains endroits), la promenade du bord de mer et époustouflante, les immeubles fleurissent, et le centre ville est flambant neuf. Il y a aussi un coté cache misère, on sent que le boom est récent, il faut espérer pour le pays qu’il va continuer, car l’atterrissage sera difficile si l’argent arrête de couler !

Le résultat donne une ville plutôt étrange, je n’irai pas jusqu’à dire qu’elle vaut le coup d’oeil, mais la visite est intéressante !

je conclus

Laisser un commentaire