Le mec en short

Alors que je repère les 2 ports pour prendre mes marques et localiser les différents bureaux a traverser pour pouvoir embarquer a travers la Caspienne, je fais la rencontre de Fred, cycliste français qui attend également de pouvoir traverser vers le Kazakhstan. Il s’est fait piquer son porte feuille, passeport et le reste 2 semaines plus tôt, et connaît donc bien le personnel de l’ambassade. Il m’apprend que le soir même sera donnée par l’ambassade la traditionnelle soirée du 14 juillet. On est le 15, mais c’est comme ça.

Fred, et son ex future conquete a qui il avait promis de l’emmener.

 

En tant que français de passage, pas besoin d’être sur la liste, il suffit de présenter son passeport.

Et c’est ainsi que je me suis retrouvé à être la seule personne en bermudas (mon seul pantalon est un pantalon pour l’hiver, impensable sous les températures Azerbaidjanaises), a une soirée tres chic. Un petit millier de personnes autour de la piscine d’un hôtel. Diplomates, expatriés, commerciaux de grosses boites françaises et étrangeres, l’équipe de France de football militaire, en uniforme (la coupe du monde de football militaire venait d’avoir lieu en Azerbaidjan. On a perdu.), et tout plein de gens, pour la plupart bien habillés. Merci infiniment a Tim, le britannique hébergé a Nature Friends de m’avoir prêté sa chemise !

J’ai mis des vraies chaussures a la place des tongs pour y aller

Ca parle anglais, français, azeri, russe. Apres un hymne azeri puis une marseillaise,  un discours de l’ambassadeur puis du ministère des affaires étrangères azeri, voila le moment que nous attendons tous: l’ouverture du buffet !!

Youhou, free food !


Le tout accompagné de Bordeaux supérieur


Un tout petit morceau de la table des fromages, sponsorisée par Président !

 Pas de photo des macarons Bleu Blanc Rouge, mais le buffet des desserts valait aussi le coup. Les voyageurs que Fred et moi sommes, et les sportifs que sont les footballeurs, nous avons bien mangé !

Encore une fois, une soirée un peu surréaliste, dont je n’avais aucune idée quelques heures plus tôt.

Et c’est le ventre plein à craquer que nous rentrons a pied vers la vieille ville, pour dormir a 6 six dans un grand bureau de l’association Nature Friends. Toutes les fenêtres sont ouvertes, pour ne pas perdre le moindre courant d’air, il fait encore 29 degrés a l’intérieur a 1h du matin. Tu attends le sommeil, allongé, dégoulinant de sueur, en espérant qu’il arrive vite…

5 réflexions au sujet de « Le mec en short »

  1. Voici ce que je me suis dit en voyant les photos du buffet : ça c’est mes impôts. Ca aussi. Ah tiens ça aussi c’est mes impôts… Content que tu ais pu en bénéficier 😀

    • Tu peux également multiplier le coût de cette petite sauterie par le nombre d’ambassades françaises dans le monde …

  2. Il fait 29° toutes les nuits chez moi… On s’y fait. Mais à 6 ça doit être terrible… L’avantage c’est que y’en a bien un pour prendre les moustiques à le place de tous les autres 🙂

Laisser un commentaire