Arrivée en Chine

Un coucou rapide de Kashgar, première ville à l’ouest de la Chine. Le changement après les montagnes Kirghizes est saisissant. J’ai eu la chance de récupérer un phrasebook anglais-chinois à Bishkek, et ça va bien me servir !

image

Je n'ai aucune idée de ce qui est marqué derrière moi, en Chinois et en Ouïgour

Dans la région ils parlent Ouïgour, qui est une langue de la même famille que le turc, le kazakh, le kirghize, mais qui s’ecrit en arabe alors que les 2 dernières s’écrivent en cyrillique.
Juste avant la frontiere chinoise j’ai une nouvelle fois eu des nouvelles de l’ambassade de France via leur système de déclaration de séjour. Le sms concernait cette fois le cas de peste bubonique qui s’est déclaré dans le nord est du Kirghizstan (à Karakol), conseillant d’éviter la région. J’y étais plus de 2 semaines plus tôt, toujours pas de symptômes donc il semble que tout va bien !
Toujours au rayon santé, ma main a cicatrisé, dégonflé, et la force est en train de finir de revenir dans l’index. Tout va bien donc aussi de ce coté là.
La Chine a l’air passionnante, j’en prend déjà plein la vue.
Finalement tous les locaux disent que la route au Sud du désert est sûre, et qu’il n’y a pas de souci pour passer là, je vais donc passer au Sud du désert du Taklamartan.
Je ne sais pas à quelle fréquence je vais pouvoir vous donner des nouvelles, donc d’ici là, prenez soin de vous !

3 réflexions au sujet de « Arrivée en Chine »

  1. Et avec tout ça tu trouve le temps de te raser, ou bien c’est juste pour passer les frontières et demander les visas?

    • Merci ! Bon du coup pas la meilleure photo qui soit … mais ça illustre bien ma compréhension des langues locales …

Laisser un commentaire