Fêtes de fin d’année

Pour quitter Hanoï et le Vietnam, je reprends la même route qu’a l’aller: d’abord 300km vers le sud, puis plein Ouest pour repasser au Laos.

Les stéréotypes ont la vie dure, j’ai droit a 3 jours de pluie en quittant Hanoï, et le grand ciel bleu revient des la frontière laotienne passée. C’est sympa de retrouver le soleil.

En passant d’ailleurs, les douaniers vietnamiens sont les premiers (a l’aller et au retour) a demander ouvertement un bakchich (« one dollar please ») depuis le départ. Sachant que mes papiers et mon visa sont en règle, je regarde le gars avec un air blasé, il essaie encore 2-3 fois (« 7.000 kip, 0.7 euros, 21.000 dong ? ») puis fini par tamponner le passeport sans que je n’ouvre ma bourse.

Pour passer Noël je visais une ville, pour ne pas me retrouver tout seul dans ma tente a attendre le père Noël (qui de toute façon est deja passé a Hanoï). Les distances ont désigné Savannakhet, deuxième ville du pays.

De l’autre coté du pont sur le Mekong: la Thaïlande. J’ai deja mon visa, mais il attendra, ça sera pour fin janvier/début février, en arrivant par le Cambodge.

Pas de chance, il n’y a vraiment pas grand chose. Sans aller jusqu’à comparer avec Maubeuge, ce n’est clairement pas une ville qui vaut le détour. Heureusement quelques restaurants ou on parle anglais, et c’est ce qui sauvera la soirée du 24.

Le temps de se remettre de la barre au front de Noël, et de décider qu’il est hors de question de passer le nouvel an au même endroit, c’est parti pour Pakse (prononcer pacsé), plus au Sud, pour finalement trouver une ville un tout petit peu plus vivante, mais pas tant que cela.

Du coup je remets le cap plein sud des le 2 janvier, pour les 4.000 iles juste avant la frontière cambodgienne, ou la je savais que la pause de fin d’année (finalement début janvier) serait agréable. Etaient au programme 3-4 jours de détente, mais, vous le savez maintenant, méfiez vous des hamacs a l’ombre !

Ce contenu a été publié dans Laos par pol. Mettez-le en favori avec son permalien.

2 réflexions au sujet de « Fêtes de fin d’année »

  1. 1€ c’est pas tant que ça. Pour le visa US c’est 15€ le renseignement téléphonique + 15€ pour prendre un RDV…et là y a pas le choix.

    • C;est pas une question de cout, c’est une question de principe moral et d’encouragement de la corruption locale. Je suis en regle, j’ai mon vsa, le douanier n’a pas a me demander de bakchich !

Laisser un commentaire