Retour du monde

 Vous avez pu constater que les mises à jour du blog ont changé de rythme depuis quelques mois. La dernière publication parle de Bolivie, il y a depuis eu le Pérou, l’Espagne, et un petit morceau de France. Non pas une fatigue du voyage de ma part, mais plutôt une difficulté croissante à profiter, voyager et raconter en même temps, trouver le temps et la motivation pour s’arrêter, réfléchir et écrire. Je pense que le blog sera bien plus actif dans les semaines suivant mon retour que ces derniers mois. Je vous raconterai alors les derniers pays traversés, posterai des revues de matériel ainsi que quelques pensées, analyses et commentaires sur mon voyage. Désolé pour l’absence de nouvelles ces derniers temps.

Reprenons. Après la Bolivie, j’ai pu traverser l’altiplano, grand plateau à 4000m d’altitude à cheval sur la Bolivie et le Pérou, puis retrouver la Cordillère des Andes coté péruvien. Un arrêt à Cuzco, puis la fin des Andes,  avec à nouveau des altitudes et des dénivelés peu communs. Ensuite est venue la grande descente vers l’océan pacifique et Nazca, puis la cote et son désert avant d’atteindre Lima. Le 22 septembre, un avion de Lima à Madrid, et je rentre depuis doucement vers Lyon. J’ai franchi la frontière franco-espagnole dans les Pyrénées le 30 septembre 2014, 18mois après mon départ de Lyon le 1er avril 2013.

Me voici donc actuellement dans l’Hérault, après des pauses chez des amis à Madrid, Pau, Toulouse, et ici Montpellier. Encore une étape à Valence cette semaine, avant d’arriver à Lyon samedi prochain, le 18 octobre. C’est agréable de rentrer doucement et de retrouver les copains au fur et à mesure, ça fait un sas entre le voyage et l’atterrissage qui ne manquera pas de secouer un peu à l’arrivée.

25 pays, un peu moins de 27.000km pédalés, 18 mois et 2 semaines et 4 jours (ça fait une moyenne de 2km/h), une belle aventure en train de se terminer.

Pour les lyonnais et les copains qui sont dans les parages et veulent obtenir un bisou d’un cycliste suant (offre non obligatoire, limitée à un par personne, non transférable, dans la limite des stocks disponibles), j’arriverai place des Terreaux ce samedi 18 octobre 2014 vers 16h. Et pour les copains, je ferai une petite soirée de retour dans la semaine qui suivra pour vous revoir, me remettre à jour dans les ragots, etc… Sans photos et diapos pour le moment, il va d’abord falloir que je trie tout ça.

En conclusion, difficile de boucler un tour du monde sans citer Orelsan …

Au fond j’crois qu’la terre est ronde,
Pour une seule bonne raison:
Après avoir fait l’tour du monde,
Tout c’qu’on veut c’est être à la maison.

Orelsan, La Terre Est Ronde

3 réflexions au sujet de « Retour du monde »

  1. Welcome back !
    Ca va ? Tu réussis ta reculturation ? Bon courage.
    PS: juste pour dire que ta nouvelle vision de la France nous intéresse aussi, après tout c’est le dernier pays que tu as traversé.

Laisser un commentaire