4000 îles

Le problème, avec les hamacs, c’est que lorsqu’on émerge d’une petite sieste, on réalise parfois que ça fait 5 jours qu’on est la. Il est donc grand temps de changer d’île !

Le problème, avec les îles, c’est qu’il y en a beaucoup, et qu’on trouve  des hamacs un peu partout !

Vous l’avez compris, le temps passe vite dans le sud du Laos.

image

 Je suis arrivé aux 4.000 iles début janvier, et suis maintenant sur le départ pour passer au Cambodge (Oui je vais faire attention) puis en Thaïlande (Oui je vais aussi faire attention).

J’ai croisé Sam a Pakse, un cyclo francais parti de Malaisie et qui rentre en France, et nous avons pédale ensemble pour rejoindre les 4.000 iles. Et après un peu de vélo et une traversée en bateau, nous voila sur l’île principale, celle ou un bungalow coûte 3 euros la nuit. A ce prix la, on ne se serrera même pas, chacun sa chambre !

Sur la route, on croise Mark et Klaire, cyclos britanniques croises en Turquie puis a Baku. Et sur les îles, ce sera un couple de français croisés au Kirgizstan … le monde est petit !

image

Vue depuis le hamac sur la terrasse du bungalow

Sur les îles, pas grand chose à faire, si ce n’est flemmarder. Echanges de bouquins, terrasses aux bords du Mekong (le fleuve arrive de Chine, et a deja traversé tout le Laos, dont la capitale. Autant dire qu’il n’est pas super propre, mais c’est quand meme l’eau pour se doucher), balades sur les différentes îles, petits restos pas cher (dont le curieux pumpkin burger: c’est comme un rat burger, mais avec de la citrouille a la place du rat), ballades vers des cascades, ou tout simplement un gros arbre et un hamac. Beaucoup de touristes louent un vélo pour circuler sur les îles, pour moi la démarche est inversée, je cadenasse mon vélo pour ne plus y toucher (sauf une aprem pour un tour d’ile) et fonctionne a pied lorsque je dois me déplacer.

Du coup, après avoir passé Noël et le nouvel an dans des villes pas super (Savannakhet et Pakse, aussi sexy et touristiques que Maubeuge), je me suis bien fait plaisir ici. Il est maintenant temps de reprendre la route en direction des temples d’Angkor, ultra touristiques mais je ferai un effort, les témoignages concordent et indiquent que ça vaut bien le coup.

En attendant, je tiens une de mes résolution de 2014 et rattrape mon retard sur le blog: une petite série d’articles vous attendent pour les prochains jours.

3 réflexions au sujet de « 4000 îles »

  1. Profite bien de ton hamac!
    Angkor vaut vraiment le coup, vas dans les gros temples tôt le matin et fait les plus petits dans l’aprem, ca t’évitera une partie des bus de touristes 😉

Laisser un commentaire