Qui suis-je?

Je m’appelle Pollack, mais on m’appelle Polon. Né en 73, je vis actuellement Nancy, qui sera la ville du départ. Né à Grenoble de parents savoisiens, j’ai principalement grandi près de Nice, en Region PACA. Ingénieur de formation (maths et informatique), diplômé en 1997, j’ai depuis travaillé dans un grand groupe en Gironde, dans un laboratoire de recherche aeronautique à Toulouse, dans une PME dans la Garonne. J’ai également été animateur de centre de sports, professeur de Techno dans un collège de la banlieue Toulousaine. J’ai aussi en poche un diplôme de mécanique quantique, 20 ans d’expérience chez les Sapeurs Pompiers Volontaires, quelques semi marathons, un marathon dans les jambes. Bref, l’effort sportif ne me fait pas peur, pas plus que la partie aventure/autonomie du projet.

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours eu/fait du vélo (merci Tonton et Maurice !). J’ai d’abord appris avec mes parents, fait du vélo dans le quartier ou à la campagne. Ensuite c’était avec les copains du village pour aller chez l’un chez l’autre, ou faire des ballades en famille. Avec les sapeurs pompiers, c’était le moyen de déplacement pendant les entrainements (pour aller à la piscine, ou rallier le lieu de camps depuis la gare). Les amis du lycée se souviennent de moi comme celui qui venait sessions à vélo, malgré le dénivelé (négatif le matin, positif le soir pour rentrer, idéal pour se défouler après la journée). Le vélo était autant un sport (plutôt VTT) qu’un moyen de déplacement bien pratique. L’acquisition de mon vélo de conpetetion m’a permis de franchir un nouveau pallier: les grandes distances tout en portant les bagages. Je connaissais le camping et le vélo, mais pas les 2 en même temps jusqu’ici.

Le site

Je ne suis pas un bloggueur confirmé, ni photographe ou caméraman expérimenté, je vais simplement aller faire un tour voir comment se porte le monde, et essayer de vous en rapporter des fragments par le biais de ce blog. J’essaierai de vous montrer une partie de mon voyage, sans toutefois y consacrer trop de temps pour ne pas polluer le périple. Je posterai des nouvelles sur ce blog, sur mon compte Twitter qui s’affiche sur le côté, et, selon la connexion internet à laquelle j’aurai accès, quelques photos et vidéos.

Ce site utilise des cookies: Accepter / Refuser